Equipe de Fareastour



Fareastour est un tour-opérateur francophone dont le siège social basé à Hanoï. Fareastour propose des voyages aventures au Vietnam organisés sur mesure à travers le Vietnam, le Cambodge et le Laos.

 Pourquoi choisir Fareastour ?
  • Tour-opérateur local sans intermédaires
  • Circuits aventures au Vietnam adaptés à vos souhaits
  • Services de soin du client 24/24
  • Engagement de la qualité
  • Excellent rapport qualité/prix
  • Equipe jeune, dynamique parlant le français, l’anglais, le chinois et l’allemand.
Bonjour, 
Nous venons de rentrer en France et reprendre notre travail. Nous souhaitons vous remercier très sincèrement de nous avoir permis de découvrir dans l'excellentes conditions le Vietnam et les temples d'Angkor. Ce fut un immense plaisir de voyager avec Fareastour. Nous n'avons que des félicitations à vous adresser tant sur la qualité des prestations proposés, le programme proposé, le déroulement de nôtre voyage aventure lui même sans le moindre problème, la bonne qualité des guides et chauffeurs à l'exception du secteur du sud, avec une mention particulière à Kung (centre) et à Long (Nord) qui fut le guide que nous avons le plus apprécié et à qui nous sommes très reconnaissants de nous avoir accompagnés. Lire plus 

Destinations

Tay Ninh - le saint siège de la religion Caodai

Tay Ninh - le saint siège de la religion Caodai
Tay Ninh est une province au Sud-Est du Vietnam, à 99 km de Ho Chi Minh ville. Avec 240 km de frontière avec le Cambodge, Tay Ninh est une importante porte d'entrée au sud-ouest du pays. Le sol de Tay Ninh est fertile, il est arrosé des alluvions de 2 rivières « Saigon »et « Vam Co Dong » et un climat tempéré grâce aux reliefs. Tay Ninh est connu comme la terre sainte des Caodaïste qui vénèrent les religions du monde entier. Deux millions et demi adeptes ou le double selon les sources.
Vous pouvez laisser une pleine journée pour visiter le temple de Cao Dai à Tay Ninh et puis le réseau des tunnels à Cu Chi. Le temple Caodaïste est le premier et le plus grand de la religion de Cao Dai. Située à 100 km au nord-ouest de Hô Chi Minh-Ville (Saigon) et il faut compter 2h30 de route pour le trajet Saigon – Tay Ninh.
 
Cao Dai signifie le haut lieu où le créateur dirige l’univers. Fondée en 1921 par Ngo Van Chieu (né le 8 février 1878 – décédé le 18 avril 1932). Révélé à partir de 1926, le caodaïsme est à mi-chemin entre religion et secte. Il reprend les préceptes du christianisme, du taoïsme, du bouddhisme, du confucianisme et du culte des « génies » .Mais celui-ci impose à ses fidèles des principes quelque peu drastiques être végétarien, ne pas boire d'alcool, ne pas avoir de relations sexuelles et des pratiques plus ou moins loufoques proches du spiritisme la consultation, via un médium, de personnalités défuntes.
 
Après avoir été construit en 1933, Tay Ninh - la petite ville du Sud Vietnam est, en quelque sorte, devenue le siège de la secte caodaïste. L'édifice à l'effigie de cette doctrine religieuse s'intègre à un ensemble d'édifices jaune pastel, renfermant des écoles ou des administrations. Cela offre donc un décalage architectural, d'autant que le temple, lui-même, affiche une diversité de styles. Les deux clochers sont emprunts d'architecture européenne tandis que le dallage intérieur affiche des lignes orientales. Par ailleurs la façade est ornée de hauts-reliefs figurant des saints caodaïstes. A l'intérieur, seuls les piliers sur lesquels sont sculptés des cobras et des dragons évoquent l'Asie. En effet, on peut voir, sur les murs, des peintures où se côtoient les trois « maîtres spirituels » du caodaïsme : Victor Hugo, le poète vietnamien Nguyen Binh Khiem et le nationaliste chinois Sun Yat Sen. 

Le temple de Cao Dài à Tây Ninh
Le temple Caodai à Tay Ninh

Temple Caodai à Tay Ninh


 
Jusqu’à maintenant, le temple est encore un lieu où se déroulent des offices religieux bouddhiste, chrétien et spirite. Les visiteurs peuvent assister à l'une des quatre messes quotidiennes depuis l'une des galeries aménagées en hauteur, de part et d'autre de la nef. Les cérémonies, d'une heure environ, sont hautes en couleur. Les prêtres portent une coiffe noire. Les religieux sont affublés d'une robe jaune, bleue ou rouge selon qu'ils sont bouddhistes, taoïstes ou chrétiens. Enfin, les fidèles sont vêtus d'une robe blanche. Prières et combustion d'encens accompagnent le rituel.

Les 3 saints: Sun Yat-sen, Victor Hugo et Nguyen Binh Khiem (grand personnage dans l'histoire du Vietnam, connu sous le nom Trang Trinh)
Religion Caodai à Tay NInh
 
 
Vous pouvez prendre des photos. Toutefois, par respect des lieux, il est nécessaire de porter une tenue correcte et de se déchausser à l'entrée. Les offices religieux ont lieu à 6h, midi, 18h et minuit. Si vous partez de Saigon vers 8h du matin, vous aurez une bonne occasion de participer à l’office religieux à midi.
Après la visite de ce temple, route directe pour visiter le réseau des tunnels à Cu Chi, un site très riche sur le plan historique.

Sans oublier l'oeil qui voit tout comme dans la franc-maçonnerie
Religion Caodai

Une messe
Messe Caodai

Messe Caodai

Messe Caodai

Spiritisme 
 
La communication entre "être suprême" et les vénérables de Caodai s'établit durant les séances de médium comme la table tournante. Une cérémonie à mi-chemin entre le Spiritisme en Occident et le Dai Ngoc Co (大玉機) de la Chine.
L'esprit guide le pinceau et le message sera transcrit en caractères pour une compréhension.
Le fondateur de Caodai, Ngô Minh Chiêu et ses proches furent entrés en contact avec Caodai "Être Suprême" sous le pseudo AĂÂ en juillet 1925
Chez les Caodaïsme, cette communication spirituelle s'appelle "Thông Công.". Après la séance, les vénérables se retirent en silence avec les secrets communiqués. Aucune diffusion possible. Néanmoins, il y a toujours quelques exceptions:
 
En voici un exemple de la vulgarisation:
 
Dans le Hoi Duong Nhon Qua (La Survie et le Karma) édité au début de l'année 1925 par M. Tran Hanh To de la province de Tan An, nous lisons sous le titre Giac Me Ca (Exhortation à la vie religieuse) un message reçu d'Esprits Supérieurs en Chine, vers l'année Mau Than (1908) et dont voici la traduction des passages essentiels :     
 
    "Du haut de la Tour sans toit, je contemple, dans un moment d'ennui, l'œuvre du Créateur .
    "Sur la Montagne du Sud, le rideau des pins et des sapins réjouit mes yeux ;
    "Tournant mes regards vers l'Océan du Nord, je vois des poissons qui nagent nonchalants ;
    "Puis, revenant dans mon cabinet solitaire, je révèle la vérité cachée.
    "Libre aux hommes de me croire ou de ne pas me croire.
    "Si par une grâce du Destin, il bénéficient de la 3è AMNISTIE DE DIEU,
    "Leurs noms figureront dix mille siècles au Palais de Pourpre".
 
 
En ce qui concerne "l'Œil de Dieu", voici le message du 26 Février 1926  de  Ngoc-Hoang-Thuong-De dit Caodai s'exprime comme suit :
 
    "Ce n'est pas encore le moment pour vous de savoir pourquoi vous m'adorez par l'image symbolique d'un Œil. Voici toutefois, en substance, ce que celà signifie :
    "L'œil est le moteur du cœur,
    "Le maître souverain de la perception visuelle.
    "La perception visuelle procède du principe intelligent,
    "Le principe intelligent procède du principe divin,
    "Le principe divin, c'est Moi ".

Cinéma et littérature
 
Le Caodaïsme était présent dans Un Américain bien tranquille  (Graham Greene), un film de Joseph Mankiewicz en 1958 et par Christopher Hampton en 2002, ainsi que dans "Le Mal Jaune" de Jean Lartéguy,(Presse de la Cité 1962), et le fameux livre "histoire et philosophie du caodaïsme" de Gabriel Gobron.