Vietnam Aventure

Equipe de Fareastour

Agence de voyage Fareastour

Fareastour est un tour-opérateur francophone dont le siège social basé à Hanoï. Fareastour propose des voyages aventures au Vietnam organisés sur mesure à travers le Vietnam, le Cambodge et le Laos.

 Pourquoi choisir Fareastour ?
  • Tour-opérateur local sans intermédaires
  • Circuits aventures au Vietnam adaptés à vos souhaits
  • Services de soin du client 24/24
  • Engagement de la qualité
  • Excellent rapport qualité/prix
  • Equipe jeune, dynamique parlant le français, l’anglais, le chinois et l’allemand.
Fareastour - groupe de M. Rene Cailly
Bonjour, 
Nous venons de rentrer en France et reprendre notre travail. Nous souhaitons vous remercier très sincèrement de nous avoir permis de découvrir dans l'excellentes conditions le Vietnam et les temples d'Angkor. Ce fut un immense plaisir de voyager avec Fareastour. Nous n'avons que des félicitations à vous adresser tant sur la qualité des prestations proposés, le programme proposé, le déroulement de nôtre voyage aventure lui même sans le moindre problème, la bonne qualité des guides et chauffeurs à l'exception du secteur du sud, avec une mention particulière à Kung (centre) et à Long (Nord) qui fut le guide que nous avons le plus apprécié et à qui nous sommes très reconnaissants de nous avoir accompagnés. Lire plus 

Destinations

Ho Chi Minh – ville ou Saigon

Ho Chi Minh – ville ou Saigon
Ho Chi Minh-ville ou Saigon ou Saïgon, jusqu’en 1975 est la plus grande ville du Vietnam, et son poumon économique, devant la capitale Hanoï. Située au Nord de la splendide région du Delta du Mékong, cette métropole est bordée par un fleuve nonchalant, le Dong Nai qui traverse une plaine basse constituée de forêt épaisse. 
Saigon, rebaptisée Ho Chi Minh-ville en l’honneur de l’oncle Hô, vainqueur des américains, a subi 95 ans d’influence française durant la période de colonisation, supporté les attaques américaines pendant la guerre du Vietnam, puis résisté à la bureaucratie communiste du Nord.
 
Ho Chi Minh-ville doit faire face à la mousson, comme dans tout le sud du pays, et aux pluies torrentielles qui s’abattent de mai à septembre. C’est dans le sud où les températures varient moins que dans le reste du pays.

De décembre à avril : la meilleure saison pour voyager, février étant le mois le plus sec de l’année et mars & avril sont les deux mois les plus chauds (35oC en moyenne).
 
De juillet à septembre : la plus mauvaise période, chaude et très humide, avec des pluies quasi quotidiennes, mais généralement en fin d’après-midi, et des crues parfois brutales du Mékong et des affluents entre mi-août et mi-septembre.
 
Avec 8 millions d’habitants (et environ 5 millions de motos), elle tente de rattraper son long sommeil économique et de sortir des années de sclérose. En effet, il faut peu de temps pour sentir à quel point cette ville est dynamique. Les rues sont incroyablement animées et bruyantes, et les gens en permanence en mouvement.

Saigon ou Ho Chi Minh-ville

Saigon ou Ho Chi Minh-ville

Saigon ou Ho Chi Minh-ville

Ho Chi Minh-ville possède encore plusieurs bâtiments coloniaux datant de l’influence française du 19ème siècle dont la cathédrale Notre-Dame, construite en 1880, en brique rouge importée de Marseille dans un style néo-roman, et située sur la place commune de Paris. Par ailleurs, la poste centrale, derrière la cathédrale, est une des perles de l’architecture coloniale de Saigon et œuvre de Gustave Eiffel. Mais on peut également trouver l’opéra ou « théâtre municipal », construit sur le modèle du Petit Palais à Paris.

Cathédrale Notre-Dame à Saigon

Notre Dame Saigon

Poste centrale à Saigon
Poste centrale Saigon

Palais de Réunification
Palais de Reunification à Saigon
 
D’autres lieux sont aussi à ne pas manquer comme l'avenue Nguyen Hue, qui fait référence aux « Champs Elysées » à Paris, ainsi que le bel hôtel de ville, situé en haut de cette avenue principale, mais que vous pourrez seulement apercevoir de l’extérieur, les gardes ne laissent entrer que les personnes sur invitation. 
 
Le palais de la Réunification, entré dans l’histoire le 30 Avril 1975 marquant les débuts de l’Ere communiste, est devenu un musée où l’on peut découvrir les appartements du Président Thiêu ainsi que les souterrains qui ont servi de bunker pendant la guerre du Vietnam. Enfin, l’ancienne ville de Saigon regorge de musées et d’édifices religieux à découvrir tels que les pagodes, le temple hindou, la mosquée indienne et l’église Cha Tàm.
 
Petit rappel historique et culturel récent de la ville de Saigon :
 
Fin 19è: Saigon tombe aux mains des français et de Napoléon III, en 1859 et devient la capitale de la Cochinchine. C’est le début de l'épopée coloniale, les bâtiments coloniaux sortent de terre et on surnomme alors Saigon le « Petit Paris de l'Extrême Orient ».
 
Début 20è: Saigon vit ses heures folles et les français coloniaux organisent des bals, des expositions, des régates et même des concours de pétanque...ils animaient véritablement la vie de Saigon.
 
Période qui dura jusqu' à la célèbre et sanglante défaite de Diên Biên Phu de 1954, face au Vietminh, qui marqua la fin de l'ère coloniale, et le partage du Vietnam en deux: le Nord communiste, qui devient la République démocratique du Vietnam avec à sa tête Hô Chi Minh, et le Sud capitaliste, gouverné par un fanatique incontrôlable, Diem.
 
Les Américains prirent alors la relève et débarquèrent en 1962 pour « défendre le Sud Vietnam du péril communiste ». Saigon devient alors le cœur de la puissance militaire des américains, qui imposèrent leur stratégie: les 3M (men, money, material). Ce sera l'une des guerres les plus meurtrières, la guerre du Vietnam.
 
C’est en avril 1975 que Saigon chuta lorsque des chars d'assaut de la 203e brigade de l'armée Nord-Vietnamienne défoncèrent les grilles de fer du Palais, et marqua la victoire de l'oncle Hô sur les américains, et la fin de cette guerre impitoyable. Ce palais fut rebaptisé Palais de la Réunification et Saigon, Hô Chi Minh Ville.

La vie animée
Saigon

Rue Nguyen Hue, Saigon

Saigon